Connaissez vous les algues rouges ?

Connaissez vous les algues rouges ?

Mis en ligne il y a 1 an dans Découvrir les algues

Les plus connues des algues sont la célèbre nori et la dulse. Vous croquez la première, quand elle enveloppe les makis, dans les restaurants japonais. Mais savez-vous que cette algues rouge pousse aussi en France, en Bretagne ?

La deuxième algue rouge la plus connue en France est la Dulse. C’est son nom vernaculaire, nom sous lequel vous pouvez l’acheter. En latin, elle se nomme Palmaria Palmata, c’est en effet une belle petite algues rouge palmée de la tête aux pieds. Au Québec, ils ne s’y sont pas trompés en la nommant «petite main palmée».

Le mélange des trois algues que vous pouvez trouver en vente comporte ces deux algues rouges.

 

Plus ou moins sensibles à la lumière, ces algues rouges peuvent vous apparaître brunes ou même verdâtres : les pigments qui colorent l’algue sont parfois détruits en été, laissant apparaître la chlorophylle.

 

On peut récolter ces algues rouges au bas ou au milieu de l’estran. Attention toutefois à respecter la législation en cours : ces deux algues sont soumises à des restrictions de dates et de taille.

 

D’une manière générale, les algues rouges peuvent être dissimulées sous les surplombs rocheux ou sous d’autres algues. Elles sont particulièrement appréciées des amateurs d’algues pour leurs qualités gustatives et aussi pour leurs nutriments.

Quelques-unes (comme le Pioka, Chrondrus Crispus) sont très utilisées en agroalimentaire pour leurs gélifiants naturels.

 

Les algues rouges sont particulièrement intéressantes pour leurs antioxydants et leurs pigments. Elles nous apportent des protéines (environ 35 % sur matière sèche) et sont également précieuses pour leur apport en manganèse, en vitamines A et B12.

 

En cuisine

Les algues rouges sont adaptées aux recettes salées mais aussi sucrées. Le plus souvent elles n’ont pas besoin d’être cuites, il suffit de les réhydrater au dernier moment dans une sauce ou de les mettre à mariner (à froid) dans un jus sucré, puis de les ajouter dans une salade de fruits, dans un cake…

0 commentaires